L'article

Accompagner son conjoint malade sans s’épuiser

Accompagner son conjoint malade sans s’épuiser
 
02.05.12 - Quand un conjoint tombe malade, les relations conjugales changent. Tugdual Derville, délégué général d’Alliance Vita, invite celui qui accompagne le malade à ne pas tomber dans un dévouement sans limite
Lorsque la maladie frappe un conjoint, c’est la vie entière du couple qui est chamboulée. Les réalités changent et les rapports également. Comment affronter la maladie? Que faire face à l’épuisement et face à la tristesse? Tugdual Derville, auteur de La bataille de l’euthanasie (éd. Salvator), nous donne des conseils, fruits de son travail avec l’antenne d’écoute SOS fin de vie.

Quel est le rôle de l’accompagnant?
Le conjoint, c’est naturellement l’aidant de proximité ou «de première ligne». Il offre une écoute bienveillante, reçoit tout ce que peut exprimer le conjoint malade par ses paroles, ses émotions non-verbales..
. Il est très précieux, il soutient, il encourage et sécurise.
Bien sûr, il doit toujours considérer son conjoint malade comme une personne et ne pas le manipuler comme un objet : car le malade reste vivant à 100%, quel que soit son état de santé.

A quoi le conjoint qui accompagne un malade doit-il faire attention?
La tendance naturelle, c’est de se donner. S’il n’y a pas de regard extérieur, un dévouement excessif devient dangereux, tant pour la personne dépendante que pour l’aidant qui risque l’épuisement.
L’aidant court encore un autre danger, celui de ressentir un sentiment de toute-puissance. Il pense mieux faire que les autres et peut se montrer agressif vis-à-vis des soignants et des proches.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x