L'article

Comment aider nos enfants à choisir de bonnes valeurs

Comment aider nos enfants à choisir de bonnes valeurs
 
27.04.20 - Chaque personne se construit sur des valeurs. Mais comment se passe cette construction des valeurs chez l’enfant? Comment l’aider à développer celles qui sont bonnes à nos yeux?
Au sein d’une famille, les valeurs sont d’abord transmises inconsciemment, par le vécu. Elles ont néanmoins besoin d’être aussi communiquées et expliquées pour être bien comprises des enfants: «C’est particulièrement le cas lorsque nos valeurs familiales diffèrent de celles de notre contexte, de notre société», précise Fabienne Sollberger, mère de quatre enfants adultes et responsable de l’association Familles de Foi. «Nous aidons ainsi nos enfants à construire leurs propres valeurs. Comme la conviction que tricher à l’école n’est pas aidant, à long terme.
»
Fabienne Sollberger définit ainsi une valeur: «Ce à quoi une famille donne de l’importance dans son vécu commun, selon sa sensibilité, ses forces et son projet.» Elle ajoute l’image de briques sur lesquelles se construit une famille et celle d’un «parfum» que dégage une maisonnée.

Pense-bêtes et astuces
Etre intentionnel dans sa transmission des valeurs, c’est d’abord définir celles qui sont importantes pour son couple et sa famille. Puis de vivre des moments d’échanges autour de ces valeurs avec les enfants. Fabienne Sollberger suggère même de les rendre visibles dans la maison, par exemple par la tenue d’un journal familial, par un poster stylé affiché dans l’appartement ou à l’aide d’une maison en briques duplo sur lesquelles seraient inscrites les valeurs familiales (respect, solidarité, confiance, etc).
Autres idées: vivre un temps symbolique d’engagement autour de ces valeurs ou organiser une fête lorsque la famille réussit à les mettre réellement en pratique.

Al’exemple de la sincérité
Comment aider son enfant à développer la sincérité, par exemple?
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 
En savoir plus

Transmettre n’est pas imposer

Et si le comportement ou les paroles de notre enfant heurtent nos valeurs? Pour Fabienne Sollberger, «transmettre des valeurs ne signifie pas les imposer». Il est normal que les enfants comparent et confrontent les valeurs qui leur sont enseignées avec celles d’autres familles ou de la société, surtout à l’adolescence. Si notre enfant ou ado semble s’opposer à nos valeurs, pas de panique: il s’agit de maintenir les valeurs familiales établies, tout en privilégiant la relation cœur à cœur avec son enfant et en travaillant sur la notion de «choix-conséquences» en famille. «Il est probable qu’après avoir testé d’autres valeurs et influences, les enfants reviennent aux valeurs vécues et pratiquées dans le cadre familial. Equipons-nous de patience, persévérance, d’amour et d’espérance», invite Fabienne Sollberger.
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x