L'article

Comment protéger son mariage de la tentation

Comment protéger son mariage de la tentation
 
04.11.19 - L’infidélité concernerait directement un tiers des couples. De tels chiffres font peur. Mais nous pouvons protéger notre couple. Ce premier volet examine notamment la responsabilité des deux conjoints, le trompé et le volage, quand il y a eu infidélité.
Bruno voit sa femme s’arrondir autour des hanches. Il remarque des pattes d’oie au coin de ses yeux. «J’ai besoin de fraicheur. Autrement, cela ne va pas aller» se dit l’homme d’âge mûr. Malheureusement pour lui, sa jeune collègue ne saisit pas ses allusions, alors c’est sur un site de rencontres qu’il va trouver ce qu’il cherche.
Edith se dit: «Vincent aurait pu aller bien plus loin dans sa carrière que développeur de logiciels. Son éternel gilet sur une chemise beige, pff… Je n’en peux plus. Une fois dans ma vie, j’aimerais me retrouver dans les bras d’un homme qui a du style et du succès.» Le fait que le Rotary cherche une secrétaire arrange bien Edith.
Personne n’est vraiment en chasse permanente d’une aventure ou d’une relation parallèle.
Les futurs «partenaires» d’une aventure se côtoient. Ce ne sont presque jamais des inconnus. Souvent, ils ne remarquent pas le danger. Le courant passe là où il y a déjà des atomes crochus: avec des amis, des collègues, des voisins ou des personnes que l’on approche de manière inoffensive sur les forums internet. Voilà ce qui ressort d’une vaste enquête sur les liaisons que le psychologue Ragnar Beer a conduit auprès de trois mille personnes trompées par leur conjoint. D’autres études ont mis en lumière l’ampleur du phénomène, lequel toucherait environ un tiers des couples. De tels chiffres font peur. Mais nous pouvons protéger notre couple de ce tiers.

Oser faire part de ses faiblesses
La vie à deux est un long chemin. Il est important que les conjoints se fassent confiance mutuellement. Mais il est aussi important que vous vous évaluiez vous-même de manière juste. Prenez donc conscience que vous êtes aussi capable de tomber sous le charme de quelqu’un ou de faire un mauvais choix dans un moment de tentation. Lorsque vous reconnaissez que vous n’êtes pas un saint, c’est alors vous pouvez créer un climat dans votre couple qui vous permette de parler ensemble des sentiments confus et des troubles, avant un éventuel passage à l’acte. Peut-être pourrez-vous aborder en couple ce thème délicat? Et vous soutenir mutuellement au cas de besoin?

Situations à risques
Celui qui réfute par principe la dimension érotique de la vie s’installe dans une fausse sécurité. Lorsque vous reconnaissez les dangers, vous pouvez mettre de saines limites dans vos rapports avec le sexe opposé:
Tout ce qui est teinté de romantisme, une soirée dans un bar, une promenade à deux, une virée à moto, devrait être réservé au couple, si vous ne voulez pas glisser vers des aventures.
Des femmes et des hommes flirtent par habitude. Ils ne s’en rendent souvent pas compte mais cela a quand même un effet. Les conjoints se tiennent éloignés des séducteurs/rices.
Souvent, la compassion ouvre la porte à des relations ambiguës. Je suis témoin de liaisons qui ont commencé de la sorte. Est-ce qu’un homme marié doit consoler une amie qui ne se remet pas d’une séparation? Parce qu’il peut bien écouter et qu’il est le seul qui la comprenne vraiment dans cette situation? Non.
Cette prudence n’est-elle pas exagérée? Pas plus que de s’attacher à l’heure de monter dans une voiture. Quand a-t-on vraiment besoin de la ceinture de sécurité? Pourtant, dans un cas grave, une bonne habitude fait toute la différence.

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x