L'article

Elle a honte de sa famille

Elle a honte de sa famille
 
31.01.20 - La honte de la famille est souvent forte à l’adolescence. C’est une étape du développement de l’autonomie qui peut être comprise et surmontée avec de la bonne volonté.
Lorsque la personnalité se construit, le regard extérieur a une grande importance. «C’est bon! Tu peux arrêter, là? T’es pas seul!» sont des commentaires qui reviennent dans la bouche de votre ado. «C’est malaisant» devient presque un refrain à la mode dans son groupe de copains.
Ne le prenez pas comme une attaque personnelle; il s’émancipe, maladroitement. Entre se fondre dans la masse, entrer dans les codes du moment, difficile de s’affirmer à part entière, à sa façon et non la vôtre!
Cette réaction est fréquente et normale dans le développement de l’adolescent qui se démarque ainsi de ses parents pour trouver sa propre identité. C’est une manière d’aller vers l’autonomie.

Discuter ouvertement et affirmez-vous
A son goût, vous êtres «trop comme ci» et «pas assez comme ça»: laissez-lui le droit de vous dire ce avec quoi il n’est pas d’accord ou ce qui le met mal à l’aise, tout en vous respectant évidemment. De votre côté, ne vous «vengez» pas en faisant exprès de le mettre mal à l’aise. N’en riez pas non plus trop ouvertement, car il pourrait prendre cela comme une marque de mépris envers sa sensibilité.
S’il faut le remettre en place et le faire redescendre sur terre, n’hésitez pas! Il ne peut vous dicter votre attitude et critiquer votre aspect à sa guise. Faites-lui comprendre que votre coupe de cheveux, vos vêtements et goûts personnels ne peuvent se plier aux exigences de son groupe de copains!

Causes diverses
Néanmoins, si un véritable mal-être s’exprime sur le long terme, c’est que cette honte cache un problème plus profond qu’il serait judicieux de résoudre. Confrontez-le aux racines véritables de son ressenti. Votre statut social est-il trop en deçà de celui des familles de ses amis, si ses études lui ont fait intégrer un établissement huppé? Vous êtes une famille extravagante alors que son amoureux/se vient d’une famille conservatrice? Extravertie alors que l’autre famille est plutôt pudique et posée? Votre métier crée la polémique dans le groupe de jeunes? Vous être trop possessif et le traitez comme un(e) gamin(e) alors qu’il se considère comme un presque adulte? Un membre de la famille a un défaut flagrant (radinerie, grossièreté)? Discutez-en avec lui pour dédramatiser.
Les causes de honte peuvent être aussi diverses que superficielles ou véritablement importantes et chaque famille devra en accepter la réalité pour ensuite apprendre à la gérer avec son ado.
Parfois, une évolution positive peut survenir de cette honte, vous amenant à échanger sur vos visions de la société, à faire des compromis intelligents, à accepter les différences.

Josepha Faber Boitel

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x