L'article

En famille sur la route de St-Jacques de Compostelle

En famille sur la route de St-Jacques de  Compostelle
 
02.05.12 - Relier St-Jacques de Compostelle à partir du Puy-en-Velay (en Haute-Loire) à raison d’une semaine par an, durant quinze ans : c’est le projet que Marie-Pierre, son mari Bertrand et leurs six enfants ont entrepris dès 2010.
Objectifs , faire un pélerinage en famille, goûter et faire découvrir à leurs enfants les «joies simples de marcher ensemble, d’allier des temps de solitude et de partage, en y apportant une dimension spirituelle», raconte Betrand.
L’idée a germé au gré des expériences que des amis de la famille avaient faites et leur avaient racontées. Un couple avait entrepris ce pèlerinage à raison d’une semaine par an et en avait tiré un bénéfice pour leur vie à deux.
Une famille a de son côté loué la richesse des rencontres qui se sont produites tout au long du chemin de St-Jacques de Compostelle, qu’elle avait parcouru d’une seule traite.
L’idée du pèlerinage n’était pas vraiment étrangère à cette famille de croyants catholiques. Dans le passé, elle avait déjà eu l’occasion de le pratiquer, de Paris à Chartres notamment. Elle en avait découvert les bienfaits : «Il y a dans la marche prolongée cet abandon à la nature, à la météo, à la frugalité nécessaire, au détachement des choses et la découverte d’un surcroît de liberté», indique Marie-Pierre. L’idée de prévoir un périple plus long et sur la durée permettait à la famille de se donner un rendez-vous annuel et de mener un «cheminement spirituel ensemble».

Rejoints par une deuxième famille
Mais voilà, la perspective de marcher neuf heures par jour n’était pas du goût de chacun de leurs six enfants, âgés aujourd’hui de quatre à dix-huit ans. Les plus grands redoutaient cette marche d’une semaine juste en famille.
Les parents ont donc parlé de leur projet à une famille d’amis, qui y pensait elle aussi et qui les a rejoints pour ce défi.
L’expédition s’est réellement mise en route à la période de Pâques, en 2010. «Nous avons relié Le Puy-en-Velay à Aubmont-Aubrac en six jours, sous un ciel magnifique. Une chance en cette période de l’année», raconte Marie-Pierre. La seconde étape leur a permis de poursuivre la route au mois d’août de l’année suivante, jusqu’à Conq. La troisième étape est prévue à la période de Pâques en 2013, après une pause d’une année.

1732 km au programme
Au total, ce ne sont pas moins de 1732 kilomètres que la famille de Marie-Pierre et Betrand compte parcourir pour atteindre St-Jacques de Compostelle. A raison de 120 km par an ou une vingtaine de kilomètres par jour de marche.
Au programme d’une journée typique de ce pèlerinage, le groupe se réveille entre 7h et 8h. Après un solide petit déjeuner, les bagages sont chargés dans les voitures.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x