L'article

Il a pris rendez-vous avec chacun de ses enfants

Il a pris rendez-vous avec chacun de ses enfants
 
07.08.14 - Il y a un peu plus de dix ans, Fabio a mis en place des rendez-vous individuels mensuels avec chacun de ses enfants. Une habitude qui a porté des fruits sur le long terme. La famille a notamment développé une culture de la transparence.
«La communication avec mes enfants est devenue naturelle. Nous parlons de tout, dans la transparence, par exemple en faisant du sport». Fabio est extrêmement reconnaissant de la relation de confiance qu’il entretient avec ses quatre enfants. A-t-il donc reçu un don particulier qui ferait défaut à d’autres pères ? Voilà une prétention dont il se garde bien ! Simplement, une rencontre avec un père de famille américain, il y a une douzaine d’années, l’a fortement inspiré : pourquoi ne pas organiser, comme cet homme, des entretiens individuels réguliers avec ses enfants ?
Depuis ce jour, Daniel et Yasmin, qui ont alors de 7 et 6 ans, sont «convoqués» par leur père pour un temps de discussion et de partage. Une habitude qui perdurera jusqu’à ce qu’ils parviennent à l’âge adulte, et que Fabio reproduira avec ses deux autres enfants, Timothée et Mélody, aujourd’hui âgés de 11 et 7 ans.

Sur tous les sujets
Le principe : «Je prépare régulièrement une rencontre thématique, en fonction des circonstances. J’ai par exemple abordé avec Timothée la question de la tolérance, en lui montrant que, de même qu’on ne peut pas visser un écrou sur un boulon sans tolérance, de même il est impossible de vivre des relations sans tolérance. Notamment avec sa sœur…».
En plus de ces discussions thématiques, Fabio, tous les mois, aiguille la discussion autour de quatre axes : l’école et les relations avec les amis, les relations avec le sexe opposé, la vie de famille, la vie spirituelle.

Un lien de confiance
Y a-t-il du répondant chez les enfants ? Au début, Fabio faisait les questions et les réponses… C’est encore un peu le cas pour les deux plus jeunes enfants, qui se réjouissent cependant de ces moments privilégiés avec leur papa. «Je suis impatient de savoir quel sujet on abordera», raconte Timothée. Sa petite sœur acquiesce : «J’aime bien parler avec papa. On discute de plein de choses, par exemple des copains d’école.»
Daniel et Yasmin, eux, ont pris l’habitude de s’ouvrir et de se confier toujours plus. L’aîné, autrefois impressionné par son père, ressentait la même émotion à devoir parler à son papa qu’en public. «Puis un lien de confiance s’est établi». De même pour Yasmin : «Quand j’étais petite, ces “entretiens” me faisaient un peu peur, car je savais que je devais avouer certaines choses. Puis, avec le temps, j’ai compris que je devais moi-même prendre l’initiative d’aborder des sujets sensibles». Sur les relations gars-filles, par exemple… La première fois qu’une histoire de cœur a fait irruption dans la vie de Yasmin, elle a préféré le garder pour elle.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x