L'article

Il ne me parle pas de ses amours

Il ne me parle pas de ses amours
 
26.04.19 - Il ne quitte pas son téléphone et sourit béatement. Vous cache-t-il une relation amoureuse? Comment établir le dialogue tout en respectant sa sphère privée?
Lorsqu’un ado ne se confie pas à la maison, les parents s’inquiètent parfois. Leur cache-t-il quelque chose? Pourquoi n’est-il pas à l’aise de parler avec eux? Comment briser la glace?
Un coup de projecteur sur le sujet des fréquentations et quelques outils aideront des parents désireux de créer un dialogue avec leur adolescent.

Faire preuve d’ouverture
Coordinateur de «Ressources pour la Famille», Paul Marsh voit plusieurs explications à la discrétion des adolescents. Premièrement, selon les domaines, ces derniers préfèrent concerter leurs pairs et internet plutôt que leurs parents. Mais cela ne se résume pas à une question de volonté: parfois, le jeune peine à trouver les mots pour décrire ce qu’il ressent.
Avant tout, il est primordial de réaliser que son jeune n’est plus un enfant, car l’adolescent, lui, ne se considère plus comme tel. Ensuite, une certaine ouverture d’esprit est impérative, selon Paul Marsh.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 
En savoir plus

Le dialogue ça s’entraîne!

Pour Paul Marsh, il est clair qu’aborder un sujet délicat sera plus facile si une certaine «culture» du dialogue a déjà été entretenue depuis l’enfance. Autrement dit, l’idéal est de commencer à cultiver une écoute et un dialogue ouverts et bénéfiques le plus tôt possible. Un autre point important est d’apprendre au jeune à savoir décider par lui-même, indépendamment de la pression de groupe. Cette capacité, utile pour la vie, est d’autant plus importante dans la période de l’adolescence où le besoin d’appartenance et d’acceptation est particulièrement fort. Savoir son ado autonome peut être source d’apaisement lorsque le dialogue parents-jeune est difficile, qu’il s’agisse des questions des fréquentations, de la sexualité, d’argent et autre.
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x