L'article

Il peine à s’affirmer

Il peine à s’affirmer
 
02.08.17 - Pourquoi certains enfants ont-ils de la difficulté à s’affirmer? Comment les aider?
Des signes à détecter
Certaines situations doivent alerter les parents: si l’enfant se renferme, s’il se trouve nul, s’il évite la compétition alors même qu’il aurait les moyens de l’affronter... Son manque d’assurance peut aussi se manifester par une avidité de compliments: il cherche à tout prix à être le centre de l’attention.
«Sans raison évidente, il ne semble pas épanoui. Il se diminue ou alors rage quand il est en échec, car il est peu sûr de lui», complète la pédopsychiatre Adeline Yamnahakki.

Face à ces situations, la spécialiste encourage à ouvrir le dialogue avec l’enfant, afin de lui montrer qu’il est précieux et que son ressenti compte. Le parent pourrait s’exprimer ainsi: «Montre-moi comment tu te sentirais plus rassuré. Si je dis ou fais quelque chose qui te fait croire que tu es nul (le), dis-le moi et pardonne-moi, car ce n’était pas ma volonté.»

Les causes possibles
Dans un premier temps, il s’agit de relativiser face au manque d’assurance observé: l’enfant a bien le temps d’apprendre, de désapprendre et d’apprendre à nouveau, dans ce domaine aussi.

Si l’enfant est à l’aise à la maison mais ne s’affirme pas avec ses pairs, pourquoi ne pas inviter des petits copains à la maison et observer comment il interagit avec eux? Autre cause possible d’un manque d’assurance: une faiblesse physique ou fonctionnelle (trouble de l’élocution, trouble moteur, manque d’habileté..
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: istockphoto
 
En savoir plus

Trop d’assurance

Un petit dictateur fait-il preuve d’un excès d’assurance en lui? Au contraire, selon la pédopsychiatre, cette attitude démontre plutôt que l’enfant ne supporte pas d’être contredit ou pris en défaut: du coup, il se sent contraint de s’imposer, sous peine de s’effondrer. «Un enfant bien affirmé n’a pas besoin de crier haut et fort qu’il est important, il le pense sereinement et n’éprouve pas le besoin d’écraser les autres.»
 

x