L'article

Ils se disputent! Que faire?

Ils se disputent! Que faire?
 
04.11.19 - Frères et sœurs se chamaillent depuis que le monde est monde. Dans quelle mesure les parents doivent-ils désamorcer ces disputes afin de favoriser la bonne entente?
Refus de prêter ou de partager, incompréhensions, jalousie, égocentrisme : les sujets de mésentente entre frères et sœurs sont récurrents. Psychologue, pasteure et mère de cinq garçons, Sandra Dubi suggère qu’«une fratrie est un microcosme de la société». Il s’agit d’apprendre à penser aux autres, à se mettre à leur place, à partager et à se comporter en société.

Enseigner à exprimer ses émotions
Quel est le rôle des parents face aux disputes de leurs enfants?
Pour Sandra Dubi, cela passe d’abord par un grand travail d’éducation ciblé sur la communication: «J’apprends à mes fils à s’exprimer et à communiquer de manière adéquate, afin que l’autre puisse les comprendre. Cela implique de pouvoir nommer ses émotions - pourquoi je suis de mauvaise humeur, ce qui m’a énervé, etc. - ainsi que ses attentes. Ils doivent autant apprendre à respecter leurs frères/sœurs que les règles de la maison.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Istockphoto
 
En savoir plus

Les séparer? Pas toujours idéal

Pour Sandra Dubi, séparer les enfants qui ne s’entendent pas peut être une solution temporaire mais il faut surtout comprendre la racine de la discorde. Un des parents encourage-t-il davantage un enfant que l’autre? Ou montre-t-il une préférence? Dans certaines cultures, un sexe peut être favorisé au détriment de l’autre. «Dès qu’un parent émet une préférence, dès qu’il y a de la comparaison, cela engendre de la division, rivalité ou jalousie», met en garde la psychologue. D’où l’importance de prendre des moments de tête-à-tête avec chaque enfant, pourqu’il se sache unique.»
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x