L'article

Je rêve que mon conjoint soit plus actif dans la foi

Je rêve que mon conjoint soit plus actif dans la foi
 
26.04.19 - Quand on est soi-même engagé dans la foi, il est normal d’attendre le même dévouement de la part de son conjoint. Moins engagé ne signifie pourtant pas moins spirituel ou moins dévoué. Entretien avec Vincent Bourrel, pasteur.
Pourquoi souhaiter que notre conjoint soit aussi engagé que nous dans la foi?
Tout d’abord, qui peut juger de l’engagement d’un autre? Dieu seul. Ensuite, il est possible que nous ayons le désir de changer notre conjoint pour notre propre confort pour qu’il soit un «meilleur» conjoint.
Et si Dieu voulait nous changer, nous, par un conjoint un peu difficile ou un peu retenu dans son engagement? Enfin, il nous faut reconnaître que la définition de l’engagement est à géométrie variable. Parle-t-on d’heures de présence dans des réunions de l’Eglise? De montants financiers consacrés au service de Dieu? De chapitres de la Bible parcourus?

Comment peut-on respecter un niveau d’engagement différent du nôtre?
En tenant compte des saisons de vie que l’autre traverse. Le temps où l’on élève des enfants en bas âge n’offre peut-être pas autant de disponibilités.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x