L'article

Jeune veuve, elle a choisi de revivre

Jeune veuve, elle a choisi de revivre
 
09.08.12 - Suite au décès de son mari dans un accident de sport, Sandra Roulet Romy se retrouve seule avec ses trois jeunes enfants. Témoignage.
Ce que Sandra Roulet Romy a vécu, personne ne voudrait l’endurer. Quand, un dimanche de novembre 2008, elle part pour un concert avec ses enfants, elle ignore que c’est la dernière fois qu’elle voit son mari Antoine vivant. Victime d’un accident de kitesurf sur neige, il sera retrouvé dans un état de coma et décédera le lendemain à l’hôpital. Du jour au lendemain, Sandra se retrouve veuve. Elle n’a que 38 ans et est mère de trois enfants de 8, 10 et 12 ans.

Faire face à la solitude et à la souffrance des enfants

Sandra compare la perte d’un conjoint à une déchirure, voire même «une amputation». Dans les mois qui suivent le drame, elle ressent le besoin d’être entourée et écoutée. Toute aide pratique, par exemple pour peller la neige ou tondre le gazon, est aussi un soulagement pour elle. «On a besoin de s’appuyer sur l’épaule de quelqu’un. Des petits coups de main dans notre quotidien sont un réconfort».
Comme la vie n’a plus de goût, l’amour des autres permet de ranimer la flamme de la vie.
Mais Sandra veut tenir le coup, surtout pour ses enfants. Elle sait que, pour eux, elle a la responsabilité d’être présente et forte. «En voyant leur douleur et leur chagrin, je voulais tout faire pour les aider à retrouver la paix et la joie de vivre». Dans ces moments-là, les parrains et marraines prennent toute leur importance. Sandra apprécie que des amis invitent ses enfants pour aller au cinéma ou faire une sortie. Pendant une période, sachant combien ses enfants souffrent, la maman peine à les discipliner. «L’éducation est un défi majeur du veuvage.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Source/Agence: Sandrine Roulet
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x