L'article

L’appel du danger

 
01.11.18 - La chronique de Myriam Demierre, comédienne, auteure des one-woman-shows «L’école des mères» et «Ô Temps pour moi».
Notre meilleur ami vit en Australie. Nous sommes donc partis le trouver, dans le pays qui recense les bestioles les plus dangereuses de la planète, au plus grand bonheur d’Oscar. Il voulait absolument que nous passions dans les marais qui grouillaient de crocos mangeurs d’hommes, dans les gorges où se tapissaient les serpents mortels et dans la jungle où se planquaient de redoutables araignées. Mon amour de mère en a pris un coup et j’étais à deux doigts de penser que l’être étrange qui me réclamait toutes ces aventures ne pouvait pas être vraiment le fruit de mes entrailles.

Dans l’impossibilité de prouver quoi que ce soit à ce sujet, j’ai décidé, dans un instant d’égarement, d’accéder à ses désirs. Nous avons donc entrepris un itinéraire qui passait par tous les endroits désirés par le jeune inconscient. Au moment où de magnifiques redbacks sont sorties de sous un banc où nous venions de nous asseoir, l’ado suicidaire s’est penché au-dessus d’elles pour les filmer, alors que son irresponsable de mère se demandait ce qu’elle fichait là. Et puis Oscar s’est régalé en mitraillant des crocodiles (qui, heureusement, eux, ne se sont pas régalés de lui). Mais de serpent, pas une ombre à l’horizon! Des gens qui venaient de voir d’abominables reptiles, on en a croisés plein, mais nous, que pouic! Plus les jours avançaient et plus l’optimisme d’Oscar déclinait.

Jusqu’au moment où, descendant d’un rocher, j’entends un truc glisser entre mes jambes. Je vois alors un long bâton de couleur olive, dangereusement souple, disparaître dans les fourrés. Un brown snake! Le deuxième serpent le plus venimeux au monde (quand même). J’ai attendu dans les parages qu’Oscar arrive avec notre ami, mais ce serpent, tout brown snake qu’il était, craignait les paparazzis et n’a pas jugé bon de réapparaître. L’ambiance s’est nettement péjorée et j’avais beau assurer que je n’y étais pour rien si le serpent avait choisi de me faire peur à moi, rien n’y faisait. Le dernier soir pourtant, Oscar et notre ami faillirent marcher sur un brown snake en rentrant à la tente. Oscar arriva, tout tremblant, à la voiture: «Ah ouais, ça fait flipper quand même!»

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x