L'article

L’éducation, une tâche merveilleuse

L’éducation, une tâche merveilleuse
 
09.08.12 - Denis Marquet vient de publier «Nos enfants sont des merveilles, les clés du bonheur d’éduquer» (éd. Nil), en collaboration avec Hélène Matthieu.
Il donne des pistes éducatives pour aider un enfant à s’épanouir de la bonne manière dans une société de consommation tournée vers des valeurs nocives
Autant le dire d’emblée, votre ouvrage fait du bien aux parents. Car au-delà de précieux conseils, vous relativisez la pression qui repose sur leurs épaules quant à l’éducation de leurs enfants. Pourquoi?
Non seulement les parents subissent une grosse pression, mais en même temps ils sont abandonnés par la société, qui a tendance à les culpabiliser. Autrefois, cela n’était pas aussi flagrant. On observe désormais une faillite des autorités traditionnelles, de sorte que tout repose sur les parents, qui restent le seul relais.
Le premier message de mon ouvrage est simple: «Déculpabilisons!». Eduquer des enfants est une tâche merveilleuse. Mais elle n’a jamais été aussi difficile qu’aujourd’hui. Il est important de se sentir responsable, certes, mais sans se culpabiliser.
Souvenons-nous que les erreurs sont humaines et que, en matière d’éducation, elles ne sont jamais catastrophiques, pour autant que les parents aient le désir sincère de les réparer.

Vous dites qu’il n’est pas nécessaire que les parents soient parfaits?
Des parents parfaits seraient les pires parents possibles, parce qu’on ne parviendrait pas à les quitter. Or le but de l’éducation est de préparer l’enfant à vivre de manière autonome. Ce fantasme du parent parfait est donc impossible et pas souhaitable.
Les enfants ont plutôt besoin de parents vrais, sincères et authentiques, où les fonctions de «père» et de «mère» sont claires. Cela fait partie des besoins existentiels des enfants.

Vous affirmez que les parents doivent se laisser guider par l’enfant, sans pour autant tomber dans un laxisme inefficace...
Se laisse guider par l’enfant signifie être attentif à qui il est, à ses vrais besoins. Or tout enfant a besoin de bénéficier d’une autorité et d’un cadre suffisants, qui lui permettent d’apprendre les limites et de connaître le monde tel qu’il est, afin de pouvoir ensuite y vivre son désir, c’est-à-dire exprimer ce qu’il est vraiment. Cela est impossible si l’on n’a pas profité d’un minimum d’une juste autorité.
Lorsque nous sommes vraiment attentifs, nous prenons conscience que c’est même parfois l’enfant qui réclame notre autorité. Parfois, il est prêt à utiliser tous les moyens pour l’obtenir, y compris en devenant aussi insupportable que possible...
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Source/Agence: Christian Willi
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x