L'article

L’été arrive, gare aux tiques!

L’été arrive, gare aux tiques!
 
03.05.18 - Avec les beaux jours, les petites bêtes ne manquent pas de revenir elles aussi. Il s’agit alors d’être vigilant et de protéger nos enfants. Conseils de Corinne Bühler, infirmière.
Avec le retour du printemps et des sorties dans la nature, ce sont aussi les précautions contre les piqûres de tiques qu’il faut retrouver. En effet, ces vilains acariens sont actifs entre mars et novembre et leur morsure sont en augmentation, entraînant une progression des cas de borréliose (maladie de Lyme) autant en France qu’en Suisse.

Vaccin et mesures de protection
On recense 27 000 nouveaux cas par an dans l’Hexagone. Les tiques infectées par le virus MEVE peuvent également transmettre la méningo-encéphalite à tiques, qui se manifeste d’abord par des symptômes ressemblant à la grippe puis, après une période asymptomatique, par une atteinte du système nerveux chez 5 à 15% des malades.
Comment protéger les enfants de ces infections?
«Il existe un vaccin sûr et efficace pour se protéger de l’encéphalite à tiques pour toute personne dès six ans séjournant dans des zones endémiques», rassure Corinne Bühler, infirmière. Puis elle invite à respecter les mesures de protection: équiper ses enfants de vêtements couvrants et étaler sur leur peau un produit répulsif pour les tiques et sprayer un insecticide sur les vêtements.
Dans l’idéal, il faudrait éviter les sous-bois et hautes herbes. L’application Signalement-Tique! a été lancée en juillet dernier en France: pour participer à la prévention, chacun peut déclarer une morsure de tique et signaler où il se trouvait. Du côté suisse, l’application Tique distille de précieux conseils pour prévenir les piqûres et détecter l’apparition de la borréliose.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x