L'article

L’hospitalité pour les nuls

L’hospitalité pour les nuls
 
20.10.16 - Avouons-le: nous n’avons pas tous le sens inné de l’accueil. Voici un plan d’attaque en cinq points pour vous exercer à aiguiser cet acte d’amour si particulier.

Découvrez sur ce site les autres articles de notre dossier sur l'hospitalité, en couple ou en famille.
Si certains ont le sens de l’hospitalité dans le sang, pour d’autres, l’idée même de laisser pénétrer quelqu’un au sein de son terrier est des plus stressantes. Pourtant, c’est à l’intérieur des chaumières que les liens tendent à se nouer véritablement, que les masques tombent et que les vrais échanges se tissent. Et comme vous ne pouvez pas toujours attendre d’être invité, voici une marche à suivre pour vous initier à cet art millénaire…

1. Commencer petit
Inutile de vous lancer tout de suite dans l’organisation de la fête du quartier dans votre jardin.
Vous serez vide débordé et tellement angoissé qu’on ne vous y reprendra plus jamais à vouloir être accueillant!
Pour oser franchir le pas, il vous faudra d’abord mettre en sourdine votre penchant perfectionniste, ennemi numéro un du sens de l’hospitalité. L’essentiel de la démarche ne réside d’ailleurs pas dans le choix de votre menu, mais dans le geste d’accueillir, soit de tendre la main. Inviter une voisine à venir prendre le thé constituera un très bon départ.

2. D’abord en terrain connu
Un jour, vous ferez peut-être partie de ces familles qui accueillent un réfugié dans leur demeure, vous en serez heureux, mais vous n’en êtes de toute évidence pas encore là.
Alors commencez par ouvrir votre canapé-lit pour un membre de votre famille en visite, la correspondante allemande de votre aînée ou encore un couple d’amis vivant à plusieurs centaines de kilomètres. Et ne vous mettez pas la pression! Vos invités seront déjà reconnaissants d’avoir eu un toit gratos sur la tête!

3.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: Dr
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x