L'article

La première halte aura été la dernière

La première halte aura été la dernière
 
31.01.20 - Ils voulaient découvrir le monde et ont choisi de commencer par l’Afrique du Sud. Quatre ans plus tard, un jeune couple helvétique est toujours à pied-d’œuvre dans un township.
Dès le début de leur relation, Celina et Lukas ont un rêve: ils veulent découvrir le monde ensemble. Elle est enseignante et il dirige une agence de placement à caractère social. Leur vie est remplie d’amitiés, de rencontres, d’activités en groupe. Engagés dans leur paroisse, ils y servent notamment au travers de la musique ainsi qu’auprès des pré-adolescents. Ils passent volontiers du temps avec leurs amis, que ce soit en snowboard en hiver ou sur les magnifiques lacs suisses en été. Celina investit beaucoup dans son travail. Pour se détendre, elle monte à cheval et donne des cours d’équitation.
Dès leur mariage, il y a cinq ans, un projet commence a prendre forme. «Voyager et servir les gens» se souvient Celina. Mais ils ne savent pas par où commencer.
Puis une rencontre va être décisive. Quand ils entendent Doris Lindsay parler de son travail dans un township, un quartier pauvre du Cap, en Afrique du Sud, ils sont enthousiasmés. Lukas ajoute: «Nous avons donc décidé de commencer notre voyage par l’Afrique du Sud.»

Retenus par le succès
Croyant partir pour un an, ils quittent la Suisse le cœur léger. Les familles et les amis réagissent bien. On pense se revoir bientôt. Mais le projet se développe et devient durable. «Si j’avais su que nous nous installerions en Afrique du Sud, les adieux auraient été très difficiles pour moi», raconte Celina. Lukas explique comment le projet a changé: «Le travail ici, les relations que nous avons construites dans le township Ocean View, mais aussi à Kommetjie, le village où nous vivons, tout cela nous a retenus. Après quatre ans, nous sommes toujours là.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x