L'article

La sexualité construit le couple

La sexualité construit le couple
 
05.11.13 - Quel est le rôle de la sexualité dans le couple? La sexologue Catherine Solano suggère une vision équilibrée: loin d’être le seul pilier du couple, la sexualité est cependant indispensable à la construction conjugale et nécessite qu’on y accorde du temps.
«La sexualité n’est pas le pivot du couple». Cette déclaration de la sexologue Catherine Solano a de quoi surprendre, dans une société hypersexualisée, où les magazines rivalisent d’ingéniosité pour aborder ce thème.
Lors d’une conférence donnée récemment à Paris, la spécialiste a argumenté que bien des couples se séparent malgré une sexualité satisfaisante, alors que bien d’autres n’envisagent pas de se quitter, bien que leur sexualité ne fonctionne pas. La raison: ils sont satisfaits dans les autres domaines de la vie conjugale, ce qui ne les empêche pas de consulter des sexologues dans l’optique d’une amélioration.

Etre épanoui au lit ne suffit donc pas à faire tenir un mariage: «J’ai reçu en consultation une femme sexuellement épanouie mais qui a rompu après avoir découvert que son compagnon était malhonnête», illustre Catherine Solano.

La sexualité, un pied de chaise
Pour parler du couple, la sexologue prend l’image d’une chaise. La sexualité représente un des pieds ; mais pour tenir debout, le couple a besoin des autres pieds que sont le projet de construire une famille, la communication, les hobbies, des valeurs communes, etc. «Plus on a de piliers, mieux c’est», précise-t-elle. Elle dénonce par ailleurs la pression exercée par la société actuelle dans le domaine sexuel: «Certaines femmes d’aujourd’hui pensent qu’elles doivent être bonnes au lit pour trouver un mari !», s’insurge-t-elle. «De même, les hommes ont l’impression qu’ils n’ont plus le droit de refuser de coucher lorsqu’une femme le leur propose.»

La sexualité fait le couple
Toutefois, Catherine Solano a rappelé que la sexualité est constitutive du couple: «S’il n’y a pas de sexe dans un couple, c’est comme si nous étions frère et sœur». On peut tout à fait partager un hobby avec une autre personne, mais on ne partage pas la sexualité avec quelqu’un d’autre que son conjoint. Les notions d’exclusivité et de fidélité sont importantes. Une relation extraconjugale met le couple en danger, car la personne trompée se demande alors: «Que suis-je pour l’autre si je suis interchangeable?
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x