L'article

Le divorce, au-delà du coût affectif

Le divorce, au-delà du coût affectif
 
11.02.14 - La hausse des divorces n’est un secret pour personne. A l’appui d’une étude menée sur le divorce, les initiateurs de MarriageWeek, association qui propose chaque année dans la semaine précédant la Saint-Valentin des activités pour renforcer et encourager le couple, affirment que la société doit sérieusement envisager d’investir dans la prévention du divorce.
Des expériences menées aux Etats-Unis ont montré qu’en investissant l’équivalent de mille francs suisses (800 euros) pour «le service après-vente des mariages», le taux de divorce pourrait s’infléchir. Marriage Week en veut pour preuve le programme Community Marriage Policy, proposé par des pasteurs, des prêtres et des rabbins, responsable du recul du nombre de divorces de 17,5% en moyenne, dans les 200 villes de 43 Etats américains et canadiens où il a été lancé.

De la prévention du divorce?
Pourquoi ce qui semble fonctionner outre-Atlantique ne fonctionnerait-il pas sous nos latitudes?
Les responsables de MarriageWeek appellent de leurs vœux une prise de conscience générale et de l’Etat en particulier.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x