L'article

Le mariage d'amour, un échec?

Le mariage d'amour, un échec?
 
13.02.12 - A l’heure des divorces et des unions libres, Pascal Bruckner et David Brown se demandent si le mariage d’amour a encore sa pertinence aujourd’hui et s’il est possible de le faire durer toute une vie. Débat.
Pourquoi tant de mariages échouent, notamment depuis une trentaine d’années?
Pascal Bruckner: Parce que les mariages d’amour ont remplacé les mariages de raison. Aujourd’hui, dès que l’amour s’en va, les conjoints se séparent, ayant l’impression que plus rien ne les rattache. A l’ère des mariages de raison, il n’était question ni de réussite, ni d’échec, puisque les conjoints ne s’aimaient pas. On restait ensemble par raison. Aujourd’hui, la mort de l’amour dans un couple est devenue insupportable pour chacun.

David Brown: Je suis d’accord avec Pascal Bruckner pour dire qu’aujourd’hui, c’est l’amour qui conduit au choix du conjoint. Si l’amour est le seul lien, c’est parce que l’on a mis en sourdine l’engagement public. Mais au bout d’un certain temps, lorsqu’arrivent des difficultés en tout genre, l’amour n’est plus un ciment assez fort pour faire tenir un mariage. Or l’amour romantique ne suffit pas à lui seul à faire tenir un mariage.
..

L’institution du mariage est-elle dépassée?
Pascal Bruckner: Oui et non. Le changement vient d’un renversement des priorités: autrefois, le mariage était un sacrement et l’amour relégué au second plan; aujourd’hui, c’est l’inverse. En conséquence, même si nos sociétés occidentales considèrent encore le mariage comme un fondement établi, elles accueillent aussi un essor du Pacs et du concubinage. On part de l’idée qu’il est possible d’avoir une vie conjugale en dehors de la sphère maritale. D’où une nette diminution du nombre de mariages (30% à 40% de moins qu’autrefois) et une augmentation des divorces.

David Brown: Non, l’institution du mariage n’est pas dépassée. Se marier, c’est donner sa parole. La Bible nous montre que Dieu nous a créés avec la possibilité d’utiliser le langage. A l’inverse des animaux, d’ailleurs. Aussi la parole publique est-elle au cœur du mariage, afin que l’Etat et la société soient témoins de cette promesse mutuelle des époux.
Sur ce point, je suis en désaccord avec Pascal Bruckner, qui avait affirmé qu’une parole peut être donnée, puis reprise. En tant que chrétien, je refuse cette manière de voir. Il est utopique de vouloir comprendre la société sans la regarder avec des lunettes bibliques, c’est-à-dire sans se rappeler de la valeur de l’être humain aux yeux de Dieu et de la gravité de l’entrée du péché dans le monde. L’homme étant pécheur et égoïste, il est indispensable de travailler à la solidité de la relation, afin d’empêcher l’égoïsme naturel de créer une séparation dans le couple.

Pourquoi autant de divorces?
David Brown: Marié depuis 33 ans, j’observe une évolution dans les mentalités. Autrefois, l’idée d’une séparation n’effleurerait même pas les esprits, on n’y pensait pas.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x