L'article

Les app’ de la fertilité

Les app’ de la fertilité
 
31.01.20 - Elles aident les femmes à connaître leur cycle et à le gérer, sans toutefois faire le travail à leur place. En effet, leur fiabilité reste tributaire des informations fournies par les utilisatrices, sans parler du caractère imprévisible de certains cycles.
Plusieurs applications («app’») permettent aux femmes de suivre leur cycle menstruel sur leur téléphone portable. Très visuelles, elles indiquent l’arrivée des règles, le jour d’ovulation et la période de fécondité. Les femmes peuvent y enregistrer des informations comme la durée, les jours de règles et selon les applications, des précisions supplémentaires telles le type de flux, le poids, la température, les humeurs, la glaire vaginale, la date des rapports sexuels, etc. Plus on y inscrit d’informations, plus l’application va s’adapter précisément au cycle bien particulier de chaque femme.

Certaines femmes téléchargent ces applications seulement pour suivre leur cycle et être attentives aux manifestations de leur corps au jour le jour. D’autres les utilisent pour surveiller leurs jours de fécondité afin de tomber enceinte… ou tout faire pour l’éviter! Pour Sara, sage-femme, «ces applications aident à s’intéresser au fonctionnement de son corps. Il est aujourd’hui clair que les femmes ne connaissent pas assez bien leur corps. Mais attention, le recours à ces apps ne doit pas devenir une obsession!»

Un moyen contraceptif
Au fond, ces applications sont une version moderne et connectée du traditionnel calcul des jours, bien connu des adeptes des méthodes naturelles de contraception. Selon les données enregistrées et les derniers cycles, l’application va calculer le jour de l’ovulation. Mais le calcul est à prendre à titre d’indication. Même un cycle d’habitude très régulier peut être perturbé. Pour utiliser cette méthode, il faut pouvoir bien connaître son corps et en observer les signes.
Moyen de contraception qui a pour mérite d’être naturel, il n’est cependant pas des plus fiables. Posons-nous donc la question en amont: comment se situe-t-on face au risque d’une grossesse inattendue? Est-on prêt à accueillir une nouvelle vie dans la famille?

Aide à la conception
Visuelles et s’adaptant à chaque cycle, ces applications permettent de repérer facilement les jours de fécondité pour tomber enceinte. Elles sont de bon conseil. Mais attention à ne pas les considérer comme un solution miracle: ce n’est pas parce que l’application calcule les jours féconds que la conception devient quelque chose de mécanique et automatique. Il faut en moyenne sept mois pour tomber enceinte. Dans ce cas aussi, un bon réflexe est d’être attentif aux signes manifestes du corps, l’application ne doit pas «réfléchir à notre place».

Quelle incidence sur la relation de couple?
Une telle application peut donc faciliter la conception. Mais elle peut aussi facilement prendre beaucoup ou trop de place au sein du couple. Est-ce que c’est elle qui va décider du moment et de la fréquence des rapports sexuels? Affecte-t-elle la romance de l’intimité? Quelle place reste-t-il pour la spontanéité? Ces questions méritent d’être discutées en couple. 

Nadia Léchot

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 
En savoir plus

Les + des différentes applications

Clue: la plus connue

Flo Period Tracker: dès la première utilisation, elle demande si on souhaite tomber enceinte ou non. En fonction de la réponse, les conseils seront différents.

Menstrual Period Tracker: minimaliste mais la présentation est simple et claire.

Glow: existe seulement en anglais mais elle concerne aussi les hommes, avec l’option «Male users».
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x