L'article

Les sujets qui fâchent entre familles

Les sujets qui fâchent entre familles
 
04.11.19 - Une des familles est plus généreuse, l’autre garde plus facilement les enfants, l’une se tient à distance de notre vie privée, l’autre se sent plus concernée, etc. Ces grands classiques reviennent toujours, inutile de les éviter. S’entendre n’est pas toujours aisé, mais il existe des moyens favorisant les relations sereines.

Dossier: Ma belle-famille, je l’aime bien
«Au départ, nous avions besoin d’eux, ma belle-mère nous gardait les enfants et faisait mon repassage. Une vraie fée du logis! Sauf que, maintenant, elle se permet des remarques sous couvert de conseils à la “petite Léa”, mais c’est moi la maman, pas elle!»
A la naissance d’un enfant, puis régulièrement, il est préférable, si ce n’est indispensable dans certains cas, de faire comprendre à la belle-famille l’importance de rester dans son juste rôle mais que son aide «négociée» est la bienvenue.

Tout se résume à une bonne communication
Etre en couple engage à «faire avec» les parents de l’autre. Or les relations entre le couple et la belle-famille de chaque partenaire peuvent miner le moral et le quotidien de votre tribu.
D’où l’importance de trouver la bonne distance et d’apprendre à communiquer clairement, avec souplesse et finesse.
N’oubliez pas que votre ressenti n’est pas forcément celui de votre conjoint(e), de vos parents ni des siens! Ainsi, trop d’affection et d’implication peut être perçu comme de l’ingérence, un effort de discrétion comme de l’indifférence, etc.
Enfin, il est toujours délicat de faire entendre son opinion sans froisser autrui si l’on n’est pas d’accord avec lui. Il est parfois nécessaire aussi de soutenir les choix de votre conjoint face à vos parents et vice versa.
Alors, ne réagissez jamais sur le vif, prenez du recul et choisissez une ligne de conduite dans l’intérêt de tous et de chacun. En tout cas, agissez avant que le simple fait de se côtoyer devienne source de souffrance.

Coutumes et valeurs familiales différentes
Car les coutumes familiales différentes peuvent être sources de tension et parmi elles, une plus ou moins grande tendance à l’immixtion. Vous aussi, vous ne vous sentez plus à l’aise quand vos beaux-parents débarquent au goûter le samedi après-midi?
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Istockphoto
 
En savoir plus

Charte de bonne conduite

Voici quelques idées pour poser les bases d’une charte de bonne conduite entre la belle-famille et le couple, à discuter et personnaliser avec votre conjoint:
1. Ne pas faire passer sa famille d’origine avant son couple
2. Ne pas laisser la belle-famille se rendre indispensable
3. Ne jamais laisser ses parents ou les siens intervenir dans nos conflits
4. Ne pas entrer en compétition
5. Etre respectueux et bienveillants les uns envers les autres.
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x