L'article

Lorsque l'enfant ne vient pas

Lorsque l'enfant ne vient pas
 
13.02.12 - La découverte de l’infertilité sonne souvent comme une douche froide dans la relation de couple. Six conseils pour surmonter cette épreuve. Découvrez aussi sur ce site deux portraits de couples qui ont dû se faire à l'idée de ne pas avoir d'enfants.
1. Examiner le projet conjugal
L’infertilité peut avoir des causes diverses, explicables ou non. L’impossibilité d’avoir des enfants suscite le plus souvent des sentiments de culpabilité, de honte, d’amertume ou de rancœur qui, si on les ressasse, vont forcément déstabiliser le couple. Alors mieux vaut d’emblée tordre le cou à de telles émotions négatives, en revisitant, en tête-à-tête, les bases de son couple et en se posant quelques questions fondamentales: quels éléments nous ont incités à unir notre destin?
Nous sommes-nous mariés pour mettre au monde des enfants ou par amour l’un pour l’autre et dans l’espoir de vivre notre vie entière ensemble?

2. Faire le deuil
Même si chacun n’aura pas la même force de caractère pour affronter l’infertilité, passagère ou définitive, chacun doit digérer cette réalité sur le plan personnel. Votre conjoint aura peut-être besoin de plus de temps que vous pour faire le deuil de l’enfant biologique et se tourner vers l’avenir. Vos progrès l’encourageront davantage que vos reproches face à son éventuel immobilisme.

3. Eviter l’amertume
«Je ne supportais plus de voir une femme enceinte», confie Catherine. Jalousie, révolte et amertume peuvent très rapidement nous consumer de l’intérieur si l’on n’y prend pas garde. Comment l’éviter? Cédric, un croyant, se souvient avoir dit sa déception et son incompréhension à Dieu et lui avoir demandé de le préserver de l’amertume: «Cette prière a été exaucée».
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x