L'article

Maman, un rôle qu’elle prend à cœur

Maman, un rôle qu’elle prend à cœur
 
03.05.18 - Virginie Ledoyen est actrice et maman à temps plein. La maternité lui a donné une nouvelle façon d’aborder le monde et les autres. Interview.
Virginie Ledoyen est actrice depuis lʼâge de dix ans. Elle a joué, entre autres, avec Leonardo DiCaprio dans La Plage (2000), Gérard Depardieu et Isabelle Adjani dans Bon voyage (2003).
Depuis cinq ans, cette maman de trois enfants est la marraine de lʼévénement «la grande semaine de la petite enfance», organisée en France tous les ans dans le but de soutenir les structures dʼaccueil des enfants en bas âge. En 2018, cette semaine particulière était consacrée au thème de «lʼenfant en mouvement dans un monde en action». Organisée du 12 au 18 mars, elle a mobilisé 10 000 lieux dʼaccueil et 70 000 professionnels de la petite enfance.

Vous êtes maman de trois enfants âgés de seize, six et trois ans. En quoi le fait de devenir maman bouleverse-t-il une vie?
Dʼun seul coup vous devenez responsable de quelquʼun dʼautre que de vous-même. Pour une femme ou pour un homme, cʼest forcément un bouleversement. Cela change tout.

Pour ma part, en devenant maman, je ne suis pas devenue différente dans le sens où je ne me suis pas mise à penser autrement. Mais, soudain, devenir responsable de quelquʼun dʼautre que de soi-même change tout le rapport que lʼon a au monde. Ce nʼest pas tant dʼêtre enceinte qui bouleverse, mais, soudainement, être responsable de quelquʼun.

Que souhaitez-vous transmettre à vos enfants?
Cʼest très délicat de répondre à cette question car on tombe vite dans les clichés. Pour moi, le plus important, cʼest la tolérance. Etre curieux et ouvert aux autres. Je ne sais pas dans quelle mesure je le suis moi-même, mais jʼaimerais que mes enfants le soient. Quʼils soient capables de vivre dans un monde ouvert, en posant un regard bienveillant sur les autres.

Est-ce pour cela qu’il est important pour vous que vos enfants fréquentent des structures d’accueil collectives?
Oui. Mes enfants ont toujours été dans des structures de petite enfance. Jʼai moi-même été élevée de cette façon: crèche, garderie, centre de loisirs, colonies de vacances, etc. Jʼy ai appris beaucoup de choses sur le «vivre ensemble». Il mʼa toujours semblé important que mes enfants soient avec dʼautres enfants, dʼhorizons, de cultures, de groupes sociaux différents. Mes enfants sont donc toujours allés à la halte-garderie. Parce que la vie, tout simplement, cʼest vivre avec les autres, ceux qui sont différents, qui ne pensent pas comme vous. Même les enfants sont différents entre eux. Pour pouvoir être heureux et curieux, il faut apprendre à être ensemble.
Moi-même jʼai trois enfants qui sont tous différents les uns des autres.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Photo: Dominique Jacovides / Bestimage
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x