L'article

Quand la suroccupation touche nos enfants

Quand la suroccupation touche nos enfants
 
06.02.17 - Comment ne pas surcharger l’emploi du temps de nos bambins? Conseils de Christine Lemaire, auteur de «La surchauffe de nos agendas» (éd. Fides).
Aujourd’hui beaucoup d’enfants s’investissent dans une ou plusieurs activités extrascolaires. Faut-il s’en réjouir?
Oui, il faut s’en réjouir, puisqu’une offre d’activités riche et diversifiée ne peut que contribuer positivement à leur développement. Chaque enfant a désormais la chance de développer des talents et des passions qui lui sont propres.

Cependant, devant cette offre extraordinaire, une autre grande opportunité d’éduquer nos enfants s’offre à nous: développer leur capacité de choisir. Dans notre monde où existent tant de possibles, cette faculté est devenue aussi capitale pour eux que le cours de violon ou de judo que nous leur ferons prendre.
Le fait d’apprendre à un enfant que ce n’est pas parce que c’est possible que c’est bon pour lui, le fait qu’il apprenne à choisir non pas entre le pire et le meilleur, mais bien entre le meilleur et le meilleur. Enfin le fait que, s’il est bon d’explorer, il est tout aussi bon de persévérer dans une discipline que de se tourner vers autre chose à la moindre difficulté ou le moindre signe d’ennui (sous prétexte d’«explorer»), sont des attitudes, des vertus, pourrions-nous dire, à développer.

Quels sont les risques de ces agendas de ministre?
Les études démontrent que nos enfants sont de plus en plus stressés. Il s’agit d’écouter une entrevue avec une institutrice ou un instituteur pour comprendre qu’il y a eu un changement majeur à ce niveau depuis quelques années: les élèves arrivent de plus en plus nombreux en classe en éprouvant de l’anxiété, et plus particulièrement de l’anxiété de performance.
Un enfant qui est occupé du matin au soir pourra souffrir de cette surdose d’activités. Il faut toutefois être prudent à ce sujet. Car chaque enfant a son seuil personnel au-delà duquel il y a surdose, et celui-ci peut varier énormément, parfois au sein d’une même famille.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: Dr
 


x