L'article

Que faire de leurs élans radicaux?

Que faire de leurs élans radicaux?
 
20.10.16 - En quête d’idéaux plus grands qu’eux, les adolescents sont tout particulièrement en proie aux sirènes de la radicalité. Entretien avec Yvonne Poncet-Bonissol, psychologue et psychoclinicienne.
Les adolescents s’enflamment facilement. Ils ont la passion à fleur de peau. Vive, exubérante même. C’est tout l’avantage de la jeunesse, mais aussi son parfois plus grand danger.
Comment les aider à gérer cette fièvre débordante à bon escient? Interview avec Yvonne Poncet-Bonissol, psychologue et auteure notamment d’Adolescents: crises, révoltes et fractures (éd. Dangles).

Pourquoi l’adolescence est-elle une période de la vie «portée par une avidité d’idéaux», comme l’exprime Fathi Benslama, professeur de psychopathologie et auteur?
C’est une période de mutation. Comme l’exprime Françoise Dolto par le complexe du homard, l’ado a besoin de se défaire de sa carapace pour en revêtir une autre.
Il est en quête d’identité et veut se séparer des injonctions parentales.
Dans cette prise d’envol, sa première référence est sa bande de copains. Il a besoin de se retrouver entre pairs, comme dans un cocon, mais parfois il y noue des relations toxiques. Et puis, il y a une quête d’idéal et de réponse à ses questions existentielles, sur le sens de la vie, la mort, la religion. Dans cette quête d’idéal, il y a aussi «qu’est-ce que c’est d’être une femme ou d’être ou homme?».

Certains ados sont-ils plus sensibles que d’autres à ces élans radicaux?
Oui, les jeunes en situation de défaillance paternelle ou en besoin de «re-pères», soit de nouveaux pères, peuvent tomber plus facilement sous l’emprise de certaines personnes. Quand je parle de défaillance du père, c’est parfois parce qu’il a été empêché de jouer son rôle, dévalorisé.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: Dr
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x