L'article

Quelques petites choses à savoir avant de devenir parents

Quelques petites choses à savoir avant de devenir parents
 
01.11.18 - Vous souhaitez avoir des enfants et bâtir enfin la famille modèle déjà imaginée dans votre esprit depuis longtemps mais quand vos bambins arrivent, la réalité peut être difficile à affronter. Quelques conseils qui vous permettront d’aborder la parentalité avec davantage de clairvoyance.
«En théorie, nous savions qu’un enfant solliciterait notre attention, mais la réalité est tout autre. Si seulement quelqu’un nous avait dit que nous devrions changer notre emploi du temps après la naissance.» C’est ainsi que s’exclame Gary Chapman au début du livre qu’il a co-écrit avec Shannon Warden Ce que j’aurais aimé savoir avant d’avoir des enfants (éd. Ourania).
En effet, l’arrivée d’un bébé implique pour les conjoints de fixer de nouvelles responsabilités: «Un père ne peut pas faire deux heures de sport par jour, assumer un travail à plein temps, passer trois heures par soirée à l’ordinateur, aller voir des matchs, jouer au golf le samedi et être un bon mari et père», détaille le conseiller conjugal.
Passer du temps de qualité avec son enfant suppose de refuser certaines perspectives professionnelles ou personnelles. Et de suggèrer aux conjoints de planifier leurs activités différemment afin de réduire le stress, de solliciter de l’aide extérieure (grands-parents, nounous...) et de s’encourager mutuellement en se focalisant sur ce qui va bien, et non sur les tâches en berne.


Les enfants coûtent cher
Autre réalité à anticiper: en plus d’un investissement en temps et en énergie, les enfants constituent une charge financière. Mais pour Gary Chapman, «la plus- value que les enfants apportent à notre vie et au monde dépasse de loin tout ce qu’ils peuvent coûter».
Toutefois, le conseiller invite les couples à développer une stratégie en matière de finances. Première piste, vivre en fonction de ses moyens: «Si nous ne pouvons pas payer nos frais ordinaires sans contracter de dettes, alors c’est le moment de rectifier le tir», analyse-t-il. Il encourage notamment à établir un budget: «Tenir une comptabilité en spécifiant les catégories de dépenses m’a ouvert le yeux. Nous avons pris conscience qu’il nous fallait impérativement nous préparer au financement des études de notre fille», confie le conseiller conjugal.
En plus de pratiquer l’auto-discipline, il s’agit aussi d’être créatif pour réduire les dépenses: recycler des objets du quotidien en jouets, profiter des promotions, miser sur des activités familiales gratuites, fréquenter la bibliothèque et les trocs, etc.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x