L'article

Réconciliation sur l’oreiller

Réconciliation sur l’oreiller
 
19.04.13 - Le bébé est enfin arrivé ! Pouvez-vous directement jouir de la sexualité en couple ? Faut-il prendre certaines précautions ? Quelques pistes toutes pratiques...
Faut-il faire l’amour après une dispute pour se réconcilier ? Les hommes et les femmes n’ont pas forcément la même manière d’envisager cette question. Mais une chose est sûre: la sexualité a cette vertu de rapprocher deux conjoints en quête d’harmonie.

Ils sont mariés depuis quatre ans, heureux et satisfaits de leur bonne capacité à communiquer. Il arrive cependant à Aurélie et Raphaël de se disputer. Aurélie ne peut alors comprendre comment son mari peut songer à faire l’amour aussitôt la situation apaisée. De son côté, Raphaël ne saisit pas pourquoi sa femme ne ressent pas le besoin d’intimité après une dispute. C’est pourtant une si bonne manière d’être à nouveau proche l’un de l’autre ! Alors, qui a raison ? Est-il illusoire de croire que faire l’amour permet de se réconcilier ?
C’est bien connu, une dispute est souvent une occasion de mieux se reconnecter l’un à l’autre.
On échange alors son avis et on montre ce qui est vraiment important pour soi. On apprend ainsi à se connaître un peu mieux à chaque fois. Pour quelques personnes, la dispute est même un outil utilisé régulièrement et inconsciemment dans le but de se rapprocher.

Se disputer pour mieux se réconcilier au lit ?
Le conseiller conjugal David Schnarch écrit que les couples qui se disputent régulièrement ont une sexualité plus épanouie que ceux qui recherchent toujours l’harmonie. Son explication est la suivante: les individus qui ne craignent pas les conflits ont par nature une personnalité plus autonome. Ils ont cette conviction que leur amour peut endurer certains coups. Au contraire, un conjoint qui se soumet continuellement à l’autre pour la paix du ménage ne s’assume pas et ne s’engage pas complètement dans la relation. Une attitude qui n’est pas propice aux moments d’intimité sur l’oreiller...

La femme a besoin d’intimité émotionnelle
Voilà pour la théorie. Mais dans la pratique, les disputes stimulent-elles l’envie de faire l’amour, ou la freinent-elles plutôt ? Globalement, il est plus difficile pour les femmes, après une altercation, de fusionner dans une «ambiance érotique». Les femmes ne réagissent pas comme les hommes.
A la fin des années 1960, William Masters et Virginia Johnson ont décomposé la sexualité humaine en plusieurs phases qui se succèdent: la phase d’excitation, la phase de plateau, l’orgasme et enfin la résolution. Par la suite, on a ajouté une phase de désir sexuel en début de liste.
On s’est ensuite demandé, dans les années 1990, si ce modèle s’applique aussi aux femmes, notamment à celles qui sont engagées dans une relation à long terme.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x