L'article

Y a-t-il de l’espoir pour les mères anxieuses?

Y a-t-il de l’espoir pour les mères anxieuses?
 
02.11.17 - Une maman anxieuse, un pléonasme qui se nie volontiers. Exprimer cette anxiété est un premier pas pour la comprendre. Analyse.
Poser la question, c’est déjà y répondre... ou pas! Ces mamans toujours inquiètes, les sourcils froncés, combien de temps tiendront-elles?
On se le demande, car elles semblent éternelles.

Bannir la perfection
Les mères reçoivent tellement de qualificatifs: elles sont castratrices, trop protectrices, fusionnelles, laxistes ou… anxieuses! Les mères parfaites n’existent pas, qu’on se le dise… et tant mieux pour les enfants, car la perfection ne prépare guère à affronter le monde tel qu’il est! Qui émet donc ce qualificatif de «mère anxieuse»? Les enfants eux-mêmes, le conjoint, la belle-mère, un professeur, le médecin ou… la mère elle-même? Ce n’est pas la même chose de reconnaître en soi une certaine anxiété et d’en souffrir que de se voir qualifiée comme telle par un regard extérieur. Cette parole extérieure peut être une pure projection de son auteur, comme elle peut être aussi, surtout si elle provient de plusieurs personnes, matière à questionnement.

Définir la source
Si anxiété il y a, on peut essayer de la regarder de plus près, de l’apprivoiser: est-elle en lien avec des domaines en particulier?
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

x