Skip to content

Vouloir changer l’autre, une mission vouée à l’échec

© iStockphoto
Quand les défauts de l’autre deviennent agaçants, il est tentant de penser que changer son conjoint est la meilleure solution. Prise de pouvoir ou amour? Où se trouvent les limites?
David Métreau

«Cest dans la mesure où l’on ne s’accepte pas soi-même que l’on désire changer l’autre et dès qu’on veut changer l’autre, le conflit commence parce qu’il s’agit d’une tentative de prise de pouvoir sur l’autre», écrit la philosophe et thérapeute Paule Salomon dans son ouvrage La sainte folie du couple (éd. Albin Michel). Bien trop souvent, les membres d’un couple ont tendance à vouloir changer l’autre, l’améliorer, le rendre plus conforme à l’image qu’ils se faisaient au début de la relation ou à un idéal.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité