Skip to content

La crise de mon ado est-elle normale ou aiguë?

© Alliance Presse
On considère comme «normal» qu’un ado soit en crise. Mais comment déceler les signes d’un malaise plus profond? Entretien avec la psychoclinicienne Yvonne Poncet-Bonissol, auteure de «Adolescents, crises, révoltes, fractures, comment faire face?» (éd. Dangles). Découvrez sur ce site les autres articles de notre dossier consacré à l'adolescence.
Sandrine Roulet

Quelles sont les manifestations propres à la crise d’adolescence, les évolutions auxquelles doit s’attendre un parent?
Lors de l’adolescence, le problème est identitaire. L’adolescent peut être révolté, passer d’un état d’excitation à des formes de repli, avoir une tendance à être dans l’image qu’on attend de lui, donc de s’affirmer par le look. Il peut s’affirmer par rapport à sa famille ou bien par rapport au clan, qui est une manière de prendre son envol. Il y a aussi tout ce qui touche à son identité sexuelle, des comportements hésitants dans son orientation: il n’est ni hétéro, ni homo. Au niveau de l’école, il peut y avoir des baisses, l’ado n’est pas structuré.
Tous ces symptômes sont une tentative d’individuation. Or prendre son envol fait peur. Cette transition est douloureuse pour lui, car il doit s’adapter à la transformation extérieure, son corps, mais aussi à celle de son intériorité.

Dossier: Adolescence
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité