Skip to content

La famille, formidable source d’énergie pour un grand champion

© Maxime Schmid
Julien Absalon est une légende du VTT, avec notamment un double titre olympique. Mais le Français ne fait pas seulement figure d’extraterrestre en compétition. Marié et père de deux enfants, il détonne dans un monde souvent composé d’individualistes. D’autant plus qu’il se déplace sur les épreuves en camping-car, avec toute sa famille. Entretien.

Julien, certains sportifs de haut niveau fonctionnent en vase clos. Ce n’est vraiment pas votre cas. Chez vous, tout tourne autour de la famille. Cet atypisme est pourtant gage de succès. Avez-vous trouvé la formule secrète?
Oui ! Il est vrai que notre vie (ndlr : il associe d’entrée d’interview sa cellule familiale) est totalement particulière. Je ne connais personne d’autre, parmi mes concurrents, qui fonctionne de la sorte. On voyage avec la famille de course en course, pratiquement tous les week-ends en camping-car. Cela n’est pas classique, c’est sûr.
On a toujours évolué en duo avec ma femme, depuis des années. Dès mon plus jeune âge, j’ai été coureur ; et mon épouse, kinésithérapeute, m’a accompagné dans les staffs des diverses équipes par lesquelles je suis passé. Elle était en permanence à mon côté jusqu’à sa première grossesse. Après, elle a dû lever le pied. Mais dès que notre aîné est né, nous sommes repartis ensemble sur les courses. Lorsque Tom (ndlr : leur fils aîné) avait douze jours, il a vécu son premier déplacement. Nous nous sommes rendus en famille à Val d’Isère pour les championnats de France. Et depuis lors, Tom a plus ou moins fait le tour du monde avec nous. Avec l’arrivée de notre deuxième fils (ndlr : Louca, né l’an dernier), on a dû se réorganiser. On voyage en Europe en camping-car. Cela nous permet d’avoir une maison roulante avec tout ce qu’il faut pour les enfants à l’intérieur.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Publicité