Skip to content

Raphaël Domjan, plus près du soleil

© istockphoto
Raphaël Domjan a bouclé en 2012 le premier tour du monde à l’énergie solaire, à bord du bateau PlanetSolar. Aujourd’hui, l’éco-aventurier suisse prépare la Mission SolarStratos, pour s’approcher de l’espace avec un avion solaire. Son esprit aventurier lui viendrait-il de ses parents? Interview.
Sandrine Roulet

Vous avez relaté que votre mère vous a envoyé seul, à trois ans et demi, rejoindre le chalet de votre grand-père. C’était à 500 mètres en funiculaire. En quoi cette expérience a été marquante?
C’était la première fois où j’étais livré à moi-même. J’ai ressenti une sensation assez incroyable, comme un énorme sentiment de liberté qui m’a porté ensuite dans mes voyages, mes aventures. Ce sentiment de liberté, où on a tout avec soi, où on ne dépend de personne ni de rien… Cette grande confiance de mes parents m’a aussi apporté de la confiance en moi, pour faire des projets, comme ceux que je réalise aujourd’hui.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Publicité