Skip to content

Je l’encourage à vivre sa passion

Comment les parents peuvent-ils donc encourager leurs adolescents à s’épanouir dans leurs passe-temps? Cécile et Jean-Michel, parents de trois jeunes adultes proposent quelques pistes en lien avec leur expérience.
David Métreau

«Quel est votre violon d’Ingres?» C’est en ces termes qu’un journaliste interviewait en 1966 des jeunes de Poitiers sur leurs loisirs dans une archive vidéo dénichée par l’INA. Si l’expression et les réponses de ces adolescents et jeunes adultes sont aussi savoureuses que désuètes aujourd’hui, la question des hobbies reste d’actualité. Les passions, en lien ou non avec un quelconque projet professionnel, arrivent en bonne place parmi les «choses importantes pour être bien dans sa vie», chez les 15-25 ans, indique une étude Ipsos/Fondation Pierre Deniker sur la santé mentale des jeunes. Faire du sport serait par exemple une clef du bonheur aussi importante chez les jeunes qu’avoir un petit copain ou une petite copine.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité