Skip to content

Epuisée, maman?

© Istock
Les mamans se sentent bien souvent «au bout du rouleau», ou du moins débordées. Elles ont besoin de repos, mais semblent ne pas avoir le temps de s’arrêter. N’y a-t-il aucune solution?

Etre maman, vous en aviez rêvé. Et pourtant, vos enfants vous épuisent! Que vous soyez une maman à la maison ou que vous travailliez, vos enfants occupent la majorité de votre temps. Ecouter, soigner, consoler, préparer les repas… l’essentiel de votre vie tourne autour d’eux, vous laissant ainsi peu de temps pour vous. Mais alors, comment se ressourcer pour ne pas craquer?

Profiter du silence
A chaque maman son moyen, me direz-vous. Mais encore faut-il le trouver! Pour Béatrice, mère de huit enfants, ce n’est que très récemment que ce moyen s’est imposé à elle: «Depuis que ma dernière est à l’école, je me retrouve seule à la maison le matin et je profite du silence». Profiter du silence, un moment rare, voire inexistant quand on est maman. S’écouter penser, arrêter de parler voire de crier et même enfin dormir! Autant d’opportunités que peuvent offrir le silence à des mamans toujours occupées.

Publicité

Recharger les batteries et se déconnecter
D’autres mamans préféreront se ressourcer dans le cadre d’une activité sportive ou artistique. Pour Leila, mère de trois enfants, faire du sport est un moment privilégié. «Quand je cours, je ne pense à rien. C’est comme si j’étais en mode pause». Le sport comme les activités artistiques sont un bon moyen de se vider la tête et de s’évader de son quotidien. Un moment aussi où l’on peut rencontrer d’autres personnes, ou inversement choisir d’être seule.
Mais l’activité comme le silence sont souvent de courte durée. Une maman peut et doit avoir besoin de plus longs moments pour recharger ses batteries. La solution: la journée, voire le week-end, détente seule ou avec des amies. Shopping, spa, sortie au restaurant ou au cinéma, les idées ne manquent pas. Myriam se souvient avec nostalgie de ce merveilleux week-end détente au spa avec quatre de ses copines. «Pas d’enfants, pas de mari, j’étais juste une femme qui prenait du temps pour elle. Ça a duré 24 heures, pourtant j’ai eu l’impression d’être partie une semaine, tant ça m’a fait du bien». Il ne s’agit pas d’abandonner sa famille, simplement de prendre du temps pour pouvoir ensuite mieux les retrouver.

Partager son vécu
Enfin, d’autres mamans choisissent pour se ressourcer des moments courts mais réguliers. C’est le cas de ces mamans qui se réunissent une ou deux fois par semaine pour le café des mamans. Un temps où elles échangent et partagent sur leurs joies et leurs difficultés de mamans. Dans le même domaine, certaines font appel à une amie de confiance, une mère expérimentée de leur entourage ou une accompagnatrice spirituelle pour prendre le temps régulièrement d’être écoutée. «Avoir cet espace de parole où je peux dire tout ce qui me passe par la tête et me semble lourd à porter est très libérateur», partage Dominique. Ce n’est pas toujours évident dans le quotidien d’une maman de prendre le temps d’évacuer le stress, les difficultés, mais aussi parfois les frustrations. «On a l’impression qu’on ne s’arrête jamais, mais mon rendez-vous avec mon accompagnatrice m’oblige à m’arrêter». Le fait de verbaliser ce qui est difficile permet soit de dédramatiser la situation, soit de trouver des solutions.
Se ressourcer implique de s’arrêter, et bien des mamans jugent cela impossible! Pas le temps, pas la bonne organisation, des enfants trop jeunes: les raisons sont multiples. Pourtant, si vous y réfléchissez, il n’existe aucune activité, aucun travail, aucune mission qui ne vous impose un temps de repos! Et souvenez-vous que même Dieu s’est arrêté le septième jour… et cela n’a en aucun cas affecté la création. Alors, chères mamans: «A vos marques: 1, 2, 3, reposez-vous!»

Célia Martinon

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité