Skip to content

Inspiration, comparaison

Retrouvez la chronique de Guy Zeller

Dans son livre What is a Family?, Edith Schaeffer compare la famille à un mobile en constante mutation. Un mobile, c’est ce petit bricolage constitué d’éléments en matériaux légers suspendus les uns aux autres, qui change de position sous l’influence du vent. Nos familles y ressemblent et c’est ce qui rend toute comparaison impossible.
«Eux, ils arrivent à faire ça!» ou «Cette maman est incroyable, sa maison est toujours impeccable»: ces phrases pleines d’admiration et parfois de jalousie sont souvent accompagnées de leur corollaire non verbalisé: «Moi, je n’y parviens pas!» ou «Notre famille ne leur arrive pas à la cheville».
Mais nos familles sont différentes. Nos couples sont différents. Nos enfants sont différents. Nos contextes sont différents. Nos histoires de vie et nos héritages sont différents. Nos tempéraments sont différents. Ces comparaisons, conscientes ou non, entraînent généralement la dévalorisation.
Alors si nous cessions d’idéaliser la famille des autres? Chaque famille est unique et, avec un peu de créativité, de temps et de priorité, elle peut devenir une source d’inspiration pour d’autres dans les domaines qui constituent nos forces. Notre famille va changer, les autres aussi. Ce que nous voyons aujourd’hui est comme un instantané du présent.
La différence entre comparaison et inspiration est très fine et il est facile de glisser de l’une à l’autre. Il est bon d’être inspiré par des familles ou des parents qui développent leurs dons et leurs forces, mais inutile de nous comparer à eux, car nos dons et nos forces sont différents. Concentrons-nous donc sur ce qui fait notre spécificité et cessons de nous rabaisser!

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Publicité