Skip to content

On ne choisit pas son gendre ou sa belle-fille

© Alliance Presse
C'est bien connu, on ne choisit pas ses beaux-parents. Mais l'inverse est aussi vrai: nous n'avons pas forcément d'affinités avec les conjoints de nos enfants. Comment entretenir avec eux des relations courtoises?
La rédaction

Comment accueillir le petit ami de notre fille? Si l’on m’avait posé cette question il y a vingt ans, alors que je n’étais pas encore beau-père, ma réponse n’aurait pas été la même que maintenant. J’aurais certainement pu nourrir vos espérances idylliques et susciter un espoir… qui aurait été inévitablement déçu! Aujourd’hui, alors que mes trois filles et mon garçon sont mariés, je constate bien la différence qui existe entre le beau-père que j’aurais aimé devenir et celui que je suis devenu. La réalité de la vie m’a certainement rattrapé.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité