Skip to content

Un expert répond: Mon mari, militaire, est trop souvent absent

© Alliance Presse
Depuis sept ans, mon mari militaire n’est présent à la maison que quatre mois par an. Nous n’avons pas vraiment de vie de couple et de famille. Et ces absences, ce manque de soutien et de compréhension me semblent toujours plus insupportables et insurmontables. Je déprime depuis des mois et j’ai envie de changer de vie...

Permettez-moi tout d’abord d’entendre votre cri de solitude: oui, c’est vrai qu’une vie de couple où l’on est périodiquement privé de la présence de son conjoint n’est pas facile. Et comme vous le suggérez, bien des épouses de militaires doivent se sentir concernées par cette problématique. C’est également le cas de personnes dont le conjoint voyage beaucoup, les femmes de marins par exemple. Dans ce sens, il y a une organisation de vie à prévoir pour le temps où le conjoint est absent, mais aussi pour le temps où il est à la maison. C’est tout un rythme de type alternatif qui, généralement, est envisagé au début de la vie de couple. Mais quand vient l’absence, une fois, deux fois dix fois, alors on ne peut que comprendre les frustrations et les moments de solitude. Etant moi-même fils de militaire (mon père était absent toutes les semaines pendant plus de dix ans), j’ai entendu les téléphones réguliers de mes parents distants.

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité