Skip to content

Mon conjoint est plus heureux au travail

© Istock
Aimer son travail un peu, beaucoup, passionnément, à la folie... jusqu’à en négliger la maison et les relations familiales? Quelle limite poser pour un équilibre sain? Le point.
Audrey Teinturier

Selon une récente enquête Ifop, 78% des Français se déclarent satisfaits de leur travail. Et quel privilège! Confucius disait d’ailleurs «Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie.» Reste à savoir dans quelle mesure on aime son travail et le cas échéant, se demander ce qui se cache derrière cette histoire d’amour. Quand parfois l’un des conjoints semble être plus heureux au travail qu’à la maison, cela doit-il interroger?

Quel mal à aimer son job?

Publicité

Tout d’abord, il y a ceux qui, comme Eric, aiment leur travail car il est prenant. «Je gère de gros contrats à l’international. Je ramène souvent du travail à la maison et il m’est aussi arrivé de planifier des réunions pendant mes vacances.» Heureusement pour Eric, sa femme, qu’il a d’ailleurs rencontrée au travail, est compréhensive: «Il y a une grande complicité entre nous. Ce n’est pas que j’aime davantage mon travail que la maison, c’est juste que c’est nécessaire. Si ma femme peut vraiment faire une nette distinction entre le travail et la maison, moi je n’y parviens pas toujours complètement. C’est une question de responsabilités.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Je défusionne!

Passage délicat quand, après avoir tout fait ensemble, un conjoint se lance en solo dans une activité régulière. Une nouvel équilibre doit alors être trouvé, propre à chaque couple.

Publicité