Skip to content

Etre grand-père, mais aussi père et fils

© Alliance Presse
Les grands-parents ont plusieurs «casquettes» (grands-parents, parents et enfants), qui impliquent chacune un rôle défini. Comment bien vivre ces interactions générationnelles?
Jean-Claude Buis

Les grands-parents ont tout pour s’épanouir. Ils ont un agenda souple et sont pour beaucoup encore en bonne santé. Surtout, ils ont la possibilité de partager avec leurs petits-enfants uniquement les moments agréables, sans avoir à faire preuve d’autorité. Avant d’être grands-parents, ils ont été parents, ont pu analyser leurs erreurs et en tirer des conclusions. Ils peuvent désormais devenir moins exigeants avec leurs petits-enfants. D’ailleurs, les petits-enfants savent que le temps qu’ils passent chez leurs grands-parents sera différent de celui qu’ils vivront à la maison avec leurs parents. Et ils sont contents de pouvoir vivre ces deux relations tellement importantes pour leur vision de la famille et leur équilibre.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité