Skip to content

Les sujets qui fâchent entre familles

© Istockphoto
Une des familles est plus généreuse, l’autre garde plus facilement les enfants, l’une se tient à distance de notre vie privée, l’autre se sent plus concernée, etc. Ces grands classiques reviennent toujours, inutile de les éviter. S’entendre n’est pas toujours aisé, mais il existe des moyens favorisant les relations sereines. Dossier: Ma belle-famille, je l’aime bien

«Au départ, nous avions besoin d’eux, ma belle-mère nous gardait les enfants et faisait mon repassage. Une vraie fée du logis! Sauf que, maintenant, elle se permet des remarques sous couvert de conseils à la “petite Léa”, mais c’est moi la maman, pas elle!»
A la naissance d’un enfant, puis régulièrement, il est préférable, si ce n’est indispensable dans certains cas, de faire comprendre à la belle-famille l’importance de rester dans son juste rôle mais que son aide «négociée» est la bienvenue.

Dossier: Belle famille
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité