Skip to content

Les app’ de la fertilité

© iStockphoto
Elles aident les femmes à connaître leur cycle et à le gérer, sans toutefois faire le travail à leur place. En effet, leur fiabilité reste tributaire des informations fournies par les utilisatrices, sans parler du caractère imprévisible de certains cycles.
Nadia Léchot

Plusieurs applications («app’») permettent aux femmes de suivre leur cycle menstruel sur leur téléphone portable. Très visuelles, elles indiquent l’arrivée des règles, le jour d’ovulation et la période de fécondité. Les femmes peuvent y enregistrer des informations comme la durée, les jours de règles et selon les applications, des précisions supplémentaires telles le type de flux, le poids, la température, les humeurs, la glaire vaginale, la date des rapports sexuels, etc. Plus on y inscrit d’informations, plus l’application va s’adapter précisément au cycle bien particulier de chaque femme.
Certaines femmes téléchargent ces applications seulement pour suivre leur cycle et être attentives aux manifestations de leur corps au jour le jour. D’autres les utilisent pour surveiller leurs jours de fécondité afin de tomber enceinte… ou tout faire pour l’éviter! Pour Sara, sage-femme, «ces applications aident à s’intéresser au fonctionnement de son corps. Il est aujourd’hui clair que les femmes ne connaissent pas assez bien leur corps. Mais attention, le recours à ces apps ne doit pas devenir une obsession!»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

L’amour, un mode de relation menacé

Après «Une jeunesse sexuellement libérée» (Ed. Albin Michel), Thèrèse Hargot (photo en médaillon) revient avec un essai intitulé «Qu’est-ce qui pourrait sauver l’amour?». La sexologue re-tire la sonnette d’alarme et propose des solutions en synergie…

Publicité