Skip to content

Vasectomie, ils en témoignent

© iStockphoto
Cette opération mineure et en principe irréversible ne convainc qu’une minorité d’hommes et pourtant, ceux qui y recourent en vantent les avantages, loin de tout tabou.
La rédaction

Lorsque la famille est fondée, des questions se posent. Est-ce que l’épouse va continuer d’assumer la contraception comme dans la majorité des couples, prendre la pilule, porter un stérilet ou surveiller ses cycles et sa température jusqu’à sa ménopause? Alternativement, le couple va-t-il continuer de recourir aux préservatifs? Une minorité opte pour la vasectomie.
On rappellera que cette opération consiste à couper le canal déférent qui véhicule les spermatozoïdes depuis les testicules. Elle est pratiquée en ambulatoire et entraine peu de complications; elle ne pose pas non plus de problème pour la fonction sexuelle et n’empêche pas l’éjaculation. Il n’y a que 2 à 3% de spermatozoïdes dans le liquide séminal. Après l’opération, les spermatozoïdes continuent à être produits. Ils meurent et sont éliminés par l’organisme.
Quatre hommes ont accepté de témoigner. Ils ont entre trente-cinq et soixante ans, sont tous pères de trois enfants et partagent toujours leur vie avec la mère de leurs enfants.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

L’amour, un mode de relation menacé

Après «Une jeunesse sexuellement libérée» (Ed. Albin Michel), Thèrèse Hargot (photo en médaillon) revient avec un essai intitulé «Qu’est-ce qui pourrait sauver l’amour?». La sexologue re-tire la sonnette d’alarme et propose des solutions en synergie…

Les app’ de la fertilité

Elles aident les femmes à connaître leur cycle et à le gérer, sans toutefois faire le travail à leur place. En effet, leur fiabilité reste tributaire des informations fournies par les utilisatrices, sans parler du…

Publicité