Skip to content

Noémie Girardet, une athlète retrouve sa famille

© DR
Comment vivez-vous cette année sans compétition et le retour auprès de vos proches? C’était très bizarre car je sortais d’une période d’entraînement intense en vue des qualifications début avril. Et tout s’est brusquement arrêté à cause de l’actualité. C’était vraiment frustrant! Je suis rentrée chez mes parents, dans le canton de Vaud, alors que je vis habituellement dans un petit studio sur Genève, non loin de la piscine et du lieu de mes études. J’ai ainsi pu profiter de mes proches et me suis maintenue en forme pendant deux mois et demi hors de l’eau. J’ai finalement réintégré les bassins mi-mai avec l’équipe, en respectant les mesures d’hygiène et de sécurité.
Christelle Bankolé

Comment vivez-vous cette année sans compétition et le retour auprès de vos proches?
C’était très bizarre car je sortais d’une période d’entraînement intense en vue des qualifications début avril. Et tout s’est brusquement arrêté à cause de l’actualité. C’était vraiment frustrant! Je suis rentrée chez mes parents, dans le canton de Vaud, alors que je vis habituellement dans un petit studio sur Genève, non loin de la piscine et du lieu de mes études. J’ai ainsi pu profiter de mes proches et me suis maintenue en forme pendant deux mois et demi hors de l’eau. J’ai finalement réintégré les bassins mi-mai avec l’équipe, en respectant les mesures d’hygiène et de sécurité.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité