Skip to content

Je ne supporte plus mes enfants… Je les raffole!

Une maman faisant un calin à son fils
© iStock
Chronique d’une famille d’expat’s. Noémie Suter, mère de famille, vit en Ouganda avec sa famille.
La rédaction

Alors qu’en Europe, le confinement fait partie des souvenirs, celui-ci est arrivé plus tard en Afrique et s’est prolongé plus de onze semaines. Au début, je n’aurais jamais imaginé prendre goût à la présence de mes enfants à la maison, sept jours sur sept, pendant si longtemps. Et pourtant! Je suis incroyablement surprise de pouvoir dire que j’aime être avec mes enfants et que la perspective de les voir repartir à l’école avec leur cartable sur le dos me rendrait presque triste! Mon fils de trois ans déclare qu’il «n’aime» pas les Läckerlis [petits gâteaux au miel suisses], il les «raffole»; en écho, j’affirme que j’ai fait plus que supporter mes enfants pendant le confinement; j’en ai raffolé!

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité