Skip to content

Tes amis, mes amis, nos amis… et notre couple?

© Istockphoto
Si les groupes d’amis permettent d’apprendre à connaître son conjoint dans un contexte social, il est parfois nécessaire de clarifier leur place au sein du couple naissant. Relation fusionnelle, jalousie, ambiguïté avec le sexe opposé, besoins sociaux différents au sein du couple... Comment gérer nos amitiés?
David Métreau

Le mariage marque symboliquement le détachement des époux de leurs familles respectives pour enfin former la leur. Dans un cercle plus large, ce sont aussi les amis respectifs qui sont concernés par ces changements de vie. Comment continuer à nourrir nos relations sans qu’elles impactent négativement notre couple?

Un temps pour construire le couple

Publicité

Si la question n’est pas anticipée, les quiproquos, maladresses et blessures risquent de surgir. Aux conjoints de prendre conscience de cette étape de vie, alors qu’ils construisent leur propre identité de couple. Peut-être leur faudra-t-il trouver (momentanément) la juste distance avec les êtres qui leur sont chers pour mieux avancer ensemble dans leurs amitiés. «Le temps du célibat est fini.

Il est conseillé aux couples de quitter ses vieilles habitudes et de mettre peut-être un peu d’espace avec ses différents amis le temps de sa construction», observe Edith Berlizot, conseillère conjugale et familiale du Cler à Saint-Germain-en-Laye.
«En revanche, gare à la fusion dans un couple! Celle-ci n’est pas souhaitable. Quand bien même la priorité doit revenir au couple, les amitiés restent précieuses», tempère Edith Berlizot. «Heureusement que nous pouvons compter sur ces liens d’amitié et que nous les gardons.»

Une adaptation nécessaire

Mais comment concilier nos différents groupes d’amis avec notre vie de couple naissante? La conseillère conjugale suggère aux couples d’apprendre à connaître les amis du futur conjoint, idéalement avant de se mettre en couple. «On peut découvrir l’autre à travers sa bande d’amis.» Les points communs, les différences, les interactions et relations entre les groupes d’amis ainsi que l’importance accordée aux amitiés par le (futur) conjoint, peuvent ainsi être mis en lumière.
Le passage de la vie de célibataire à celle de membre d’un couple marié peut aussi engager certaines tensions quant à l’importance accordée aux amis. Quels soirs réserver dans la semaine pour inviter ou sortir? Comment gérer une relation amicale fusionnelle ou intrusive? Et qu’en est-il de la jalousie?
Edith Berlizot accompagne les couples face à cette problématique: «La jalousie apparaît lorsque l’on a un manque de confiance en soi, en l’autre. Certaines personnes ont du mal à accepter que leur conjoint puisse avoir d’autres amis, rire et passer des moments joyeux avec eux. Il s’agit dès lors de s’interroger sur ce qui réveille ce sentiment négatif, et sur les attitudes à changer.» Et parfois, glisse la conseillère conjugale, cela vaut la peine de se faire aider. Mais pour éviter les maladresses, poser et expliciter au besoin une juste distance avec nos amis du sexe opposé peut s’avérer nécessaire.

Des besoins d’amitié différents

Les besoins en amitié chez les jeunes époux peuvent être différents. «L’un peut être très sociable et ressentir le besoin de voir ses amis fréquemment pour se ressourcer. L’autre, à l’inverse, se contente de sa famille et quelques proches», précise Edith Berlizot. «Ce qui est intéressant dans la notion de couple, c’est de créer du neuf.» Ce neuf, ce sont les nouvelles amitiés en commun, nouées au même rythme. «Chacun arrive dans le couple avec son sac à dos, son vécu. Découvrir l’amitié ensemble est une nouvelle expérience de construction.»
Parfois l’époux ou l’épouse peut se sentir mal à l’aise avec l’un des amis du conjoint. Dans ce cas-là, la conseillère du Cler préconise de pouvoir parler de ces sujets «paisiblement», «sans amertume». «Il est parfois salutaire de se parler de façon directe et d’oser interroger sur ce qui peut déranger.» Une mésentente possible entre son conjoint et un ami n’empêche pas pour autant l’amitié de se poursuivre, mais indépendamment du couple.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité