Skip to content

La contraception… quand et comment en parler?

© Istock
Quel parent ne s’est jamais senti nerveux à l’approche de «la conversation» avec son jeune adolescent? Les mots utilisés pour parler de sexualité et de contraception ont leur importance. Simplicité et spontanéité sont de mise.
Marlyse Plagnard

Les parents dont les enfants entrent dans l’adolescence sont souvent un peu inquiets: comment aborder le délicat thème de la sexualité et de la contraception avec eux? Cette conversation est en fait déstabilisante autant pour les jeunes que pour les parents. Ces derniers aimeraient les préparer au mieux pour leur éviter des déceptions.
Cette préparation passe entre autres par l’évocation des moyens de contraception. Les jeunes ont aujourd’hui de nombreux canaux d’information: l’enseignement scolaire, les lieux destinés aux jeunes comme les centres de planification familiale, Internet, les pairs, etc. Ils ne sont donc pas sans connaissance, mais les parents peuvent avoir envie de vérifier et de compléter ces connaissances, qui sont parfois infiltrées d’idées fausses telles que «on ne peut pas tomber enceinte au premier rapport», «compter les jours ou la méthode du retrait seraient des moyens de contraception efficaces». Mais comment et quand amener «la chose»?

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité