Skip to content

Ce que j’aimerais dire à la jeune maman que j’étais

Natacha Horton
La chronique de Natacha Horton, maman et auteure du blog Justeuneplume.
Natacha Horton

Aujourd’hui mes enfants ont onze, huit et six ans. Ils sont encore tout jeunes, mais plus si petits! Je commence à avoir un peu de recul sur les jeunes années, les années folles, les années où la fatigue et les questions étaient bien plus intenses qu’aujourd’hui. Je n’ai pas l’impression d’avoir compris grand-chose, tellement l’aventure est grande et l’apprentissage constant, mais il y a certaines choses que j’aimerais tant dire à la jeune maman que j’étais il y a dix ans.

Premièrement, j’aimerais lui dire que tout passe. Les phases de crise, le terrible post-partum, l’enfant qui ne s’alimente quasiment pas, les réveils à 3 h du matin… ces choses qui sont tellement galère lorsqu’on y est, un jour, elles sont réellement derrière. J’aimerais prendre dans mes bras la maman stressée et parfois découragée que j’étais et lui dire que tout passera un jour, et qu’elle retrouvera toute son énergie.
J’aimerais aussi lui dire que certaines choses sont bien moins importantes qu’elles ne paraissent. Les siestes ratées, les enfants qui ne disent pas bonjour, la gestion des heures d’écran, les habitudes alimentaires, etc. J’aimerais rassurer la perfectionniste que j’étais et lui dire que ses enfants vont y arriver, apprendre, mûrir, changer. Un peu grâce à elle, un peu pour des raisons qui lui échapperont. L’impression d’éduquer dans le vide est très réelle, mais en fait on plante des semences, et un jour on récolte des fruits insoupçonnés.

Publicité

J’aimerais dire à la jeune maman que j’étais d’avoir une tonne de grâce pour elle, et une tonne de grâce pour ses enfants. De lâcher, relativiser, rigoler et profiter un max. Tout le monde fait du mieux qu’il peut et c’est amplement suffisant. Le temps fera le reste, et il le fera bien.

Magazine Family

Article tiré du numéro Family 4/21 Novembre 2021 – Janvier 2022

Thèmes liés:

Leçon de conjugaison

La chronique de Jérémie Lehmann, agriculteur de profession. Il est papa de quatre enfants âgés de quatre à huit ans. Avec son épouse, ils sont impliqués comme animateurs jeunesse au Gospel Center d’Oron.

Publicité