Skip to content

Paroles d’enfants

© Istockphoto
Quelques pensées qui ont traversé l’esprit des petits et qui ont dessiné un sourire sur le visage des grands...

Petit hérisson, n’aie pas peur, nous on n’est pas dangereux, on mange que des aliments.
Audelia, 3 ans

Pourquoi les méchants ils sont méchants? C’est mieux d’être gentils comme des gentils, non?
Pauline, 5 ans

Publicité

– Quand on est mort, est-ce qu’on peut encore manger? Est-ce qu’on peut encore parler? Est-ce qu’on peut encore se donner la main?
– Non, répond Papa. Quand on est mort on ne fait plus tout ça.
– Alors, quand je serai mort, tu voudras bien me serrer la main très fort ? Parce que moi je ne pourrai plus.
Willem, 4 ans

Maman, je voudrais prendre ce petit chemin près du lac, mais pas toi parce que je t’aime et je veux pas que tu tombes dans l’eau.
Klara, 4 ans

Quand on tourne à droite ça veut dire qu’on plie le chemin!
Audelia, 3 ans

Le soleil n’est pas encore levé, il va être en retard à son école.
Willem, 4 ans

(Après un réveil un peu enrhumé): Maman, je n’arrive plus à ronfler.
Andy, 3 ans

Cette poupée s’appelle Gali, c’est ma gali.
Klara, 4 ans

Thèmes liés:

Laissons-les être des enfants

La tentation de surcharger nos enfants d’activités ou d’essayer de les transformer en petits génies est grande aujourd’hui. Mais que se cache-t-il derrière cette frénésie du «passe-temps»?

Publicité