Skip to content

Il a quitté le nid, mais sa chambre est encore intacte

© Istockphoto
Une fois qu’un jeune décide de quitter la maison, que faire de son ancienne chambre? Dialogues et renégociation des frontières avec ledit jeune sont de mise.
Christian Willi

«Cela m’a fait un choc, lorsque mes parents m’ont informée qu’ils allaient récupérer ma chambre.» Coline est partie de chez elle au tournant de la vingtaine, d’abord pour un séjour linguistique, puis pour plusieurs colocations. Mais elle rentrait périodiquement chez ses parents jusqu’au jour où sa chambre avait été confiée «aux besoins de sa petite sœur». «J’ai bien sûr compris mes parents. En effet, nous étions trois enfants et nous nous partagions deux chambres à coucher. Il était donc légitime que mon frère et ma sœur aient chacun leur chambre, puisque je n’étais plus vraiment là.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Publicité