L'article

Mon enfant se compare tout le temps

Mon enfant se compare tout le temps
 
02.11.17 - De la taille de son cartable jusqu’à la couleur de ses chaussettes, un enfant est capable de tout mettre en jeu. La comparaison, un besoin normal ou un dysfonctionnement?
Mon enfant se compare! C’est épuisant! Nadia est interrogative: son fiston de sept ans compare de plus en plus ses résultats scolaires, ses jouets ou ses réussites sportives à ceux de ses copains. Est-ce grave docteur? Le point de vue d’Agnès Laucher, psychologue et auteure de L’art d’être parents, l’enjeu des six premières années (éd. Empreinte).


Se comparer pour se construire
«Se comparer aux autres arrive à tout le monde», rassure Agnès Laucher. En ce qui concerne l’enfant, «il est normal qu’il soit influencé par les gens qui l’entourent car il apprend beaucoup par imitation. Cela fait partie d’un processus sain qui lui permet d’évoluer», note la psychologue. La comparaison sociale permet donc à l’enfant de se différencier d’avec ses pairs: «En observant son entourage, il construit en bonne partie son identité qui se fonde sur ce qui le rapproche avec ses pairs mais aussi sur ce qui l’en différencie. La comparaison n’est donc pas forcément négative.» Par exemple, comparer ses performances à celles de ses camarades donne une valeur aux siennes et le rassure.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 
En savoir plus

Trois besoins qui expliquent la comparaison

L’auto-évaluation:
L’enfant éprouve le besoin de situer ses aptitudes et opinions par rapport à ceux qui lui ressemblent.

Le rehaussement:
Pour conserver une image positive de lui, l’enfant se comparera avec quelqu’un d’un peu moins doué dans un domaine spécifique. C’est la comparaison descendante.

L’amélioration:
L’enfant peut aussi se comparer avec un pair qu’il perçoit comme meilleur. C’est la comparaison ascendante, qui le conduira à s’améliorer.

 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x